Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Un programme  "voirie" 2011-2015 pour les voies les plus dégradées renforcé d'un programme d'entretien sur les voies en bon état:

La communauté de communes exerce sa compétence sur les voies d'intérêt communautaire. Pour agir durablement, nous avons souhaité organiser et prioriser les voies.

Un diagnostic de l'état des chaussées a donc été réalisé afin de classer les routes selon quatre catégories :

  • Très bon état
  • Bon état
  • Mauvais état
  • Très mauvais état

Suite à ce diagnostic les voies en « très mauvais état » et « mauvais état » ont été chiffrées par la maîtrise d’œuvre VRD services et ont été priorisées selon l'urgence des travaux à effectuer.

                              

Comment l'Intercom traite les voiries en "mauvais état" et "très mauvais état":

Une programmation mettant l'accent sur une logique d'itinéraire a été établie sur 5 ans, afin de favoriser les travaux des voies qui desservent plusieurs communes de notre Intercom. Ainsi une voie passant sur deux communes sera faite en totalité la même année et la limite communale ne sera pas matérialisée par un changement de revêtement. C'est d'ailleurs tout l'intérêt d'une compétence voirie à l'échelle intercommunale. Ces travaux d'investissement sont ainsi programmés mais pourront être revus et étalés dans le temps en fonction des capacités financières de la cdc. Ce programme est estimé aujourd'hui à 900 000€ TTC par an.

L'objectif de cette programmation 2011-2015 est d'améliorer le réseaux en refaisant toutes les voies classées en mauvais état et très mauvais état mais également en les préservant en bon état.

Comment l'Intercom préserve ses voies en "bon état" et "très bon état":

La commission a également décidé de faire un programme pluriannuel de dérasement, curage création de fossés sur les voies en "très bon état" et "bon état"  afin de les préserver. En effet le traitement des bas cotés permet effectivement de gérer l'écoulement des eaux et ainsi d'éviter que l'eau stagne sur la voie et la détériore. Le traitement des nids de poules, quant à lui, est de la compétence des communes.        

Son montant est estimé à 50 000€ TTC par an.                                                             

Parallèlement à ces travaux d'investissement pluriannuels, deux enveloppes supplémentaires ont été prévues pour répondre à des besoins d'entretien ponctuels: 50 000€ pour le faïençage et 50 000€ pour pérenniser les voies par le biais de poutres et de purges. Cela permet d'éviter un affaissement de la voie et de préserver la bonne qualité de notre réseau routier. Le faïençage quant à lui, est un ensemble de fissures formant un maillage sur la chaussée. Son traitement permet de conserver la route en bon état et de prévenir la formation de nids de poules.

Ces enveloppes dédiées permettront de prolonger la longévité des chaussées en évitant que les voies ne se détériorent et en conservant la bonne qualité des routes en "bon état" et "très bon état".

La carte du programme 2015

Les travaux réalisés afin de préserver la chaussée en bon état .

Le faïençage :

C'est un ensemble de fissures formant un maillage sur la chaussée. Son traitement permet de conserver la route en bon état  et de prévenir la formation de nids de poules.

Le dérasement :

consiste à extraire la terre présente le long des accotements routiers afin de permettre l'écoulement des eaux pluviales dans les fossés. Cette technique permet de prolonger la durée des chaussées.

Le curage :

permet le bon écoulement des eaux.